Première rencontre française Polyamour.info

Samedi 15 novembre 2008, 20h, Paris

Petite réunion pour causer de polyamour, de relations non-exclusives et de relations amoureuses en général, tranquille et posés autour d’un verre. Ce sera aussi l’occasion de présenter le projet Polyamour.info, site d’information et de discussions sur le polyamour et les relations non-exclusives.

C’est juste une petite soirée informelle, autour d’un verre, c’est évidemment gratuit. Si vous voulez amener un petit truc à boire ou à grignoter n’hésitez pas mais on aura prévu de quoi survivre normalement 🙂

Pour pouvoir discuter tranquillement et au chaud, on évite soigneusement les bars parisiens. Rendez-vous est pris chez Guilain, co-fondateur de Polyamour.info, qui héberge la rencontre gentiment.

Adresse :
9 rue Carrier Belleuse
75015 Paris
Métro : Cambronne (ligne 6).
Prenez la sortie de gauche en sortant du métro, puis tournez à gauche. La rue Carrier Belleuse est la première à droite (à 30 mètres du métro). Sonnez à « Omont ». C’est au 3ème étage.

Contact téléphone (si vous vous perdez dans paris ou autre question à poser) : 06 77 50 14 85

Vous pouvez envoyer un mail à contact@polyamour.info pour annoncer votre venue. Ce n’est pas obligatoire mais ça nous aidera à savoir combien de personnes comptent venir.

Le tour du monde des webcams – en mode aléatoire…

Toutes les 20 secondes, mon économiseur d’écran se connecte à une webcam quelque part dans le monde et affiche les images… C’est n’importe où, et c’est maintenant… c’est une webcam qui aurait du être sécurisée (avec un mot de passe) mais qui ne l’a pas été : elle est donc accessible à tous… En prime, en bas, y’a le nom du pays, de la ville, la latitude et la longitude.

Une idée simple et sans prétention pour un résultat bluffant ! Tout le monde ne partage pas mon enthousiasme, mais voici ce que cet économiseur d’écran m’apporte :

  • L’intérêt pour l’observation de scènes anodines (où je suis presque sur que rien de spécial ne va se passer)
  • La conscience immédiate du décalage horaire ou du climat : “tiens ! Il fait nuit aux USA !”, “tiens ! les norvégiens sont dans la neige !”
  • L’apprentissage de points de repères en ce qui concerne la latitude et la longitude : “tiens ! Reykjavik est à la même Latitude qu’une ville du Danemark !”
  • L’impression de partager une expérience commune avec mes amis qui ont aussi cet économiseur d’écran : “tiens ! t’as vu, on a l’impression qu’ils n’avancent pas bien vite, sur le chantier de Leeds” 😉

Participez à cette expérience d’art contemporain 🙂

Cliquez sur ces images pour les voir en plus grandes. Plus d’images dans “la suite de cet article”…





Continue reading Le tour du monde des webcams – en mode aléatoire…

Des droits pour les prostituéEs

Les panthères rosesVoici un tract publié par les Panthères Roses sur la question de la prostitution. J’adhère et j’ai eu envie de le mettre ici…

Les Panthères Roses ne veulent pas porter un jugement moral sur la prostitution, dans la mesure où elle n’est pas exercée sous la contrainte : elle peut représenter un choix de travail parmi d’autres. Dans ce sens, le choix de se prostituer ou non fait partie de la liberté individuelle et sexuelle, du droit de chacunE à disposer de son corps comme ille l’entend. Les positions abolitionnistes, en victimisant les prostituéEs, n’aident pas à faire avancer les choses.

Continue reading Des droits pour les prostituéEs

Paternalisme

Anti-paternalisme - image taggée trouvée à Bruxelles en mars 2008Paternalisme, oui c’est le mot… Dans le petit Robert : “Tendance à imposer un contrôle, une domination, sous couvert de protection”.

J’ai essayé de caractériser le paternalisme à partir de la situation que tu décris et qui est un bon cas d’école pour moi. Voila les 3 caractéristiques que j’ai trouvé :
1. On est dans un contexte de relation d’aide car le mec veut t’aider : “accepte de l’aide” (la fameuse protection)
2. Le mec désapprouve le chemin que tu suis : “jetée, pathétique, paumée, grotesque, caniveau, ressaisis-toi”
3. Le mec voudrait contrôler le chemin que tu suis pour t’amener sur le chemin qu’il juge plus approprié pour toi

Ici, dans ce cas, en plus du paternalisme, il y a du mépris : puisque tu n’acceptes pas que je contrôle ton chemin, tu es un déchet, tu ne mérites pas mon estime (ni celle de personne d’autre d’ailleurs)… Je pense que le paternalisme rejeté n’aboutit pas forcément au mépris (ça pourrait être de l’indifférence, de l’amusement, de l’arrogance, de la prédiction, etc.)

Vouloir aider (le point 1) ne me semble pas nécessairement paternaliste. Proposer des chemins, donner des conseils n’est pas nécessairement paternaliste non plus. Ce qui rend le truc paternalisme, c’est le manque de confiance. Le mec n’a pas confiance en ta capacité d’évaluer le meilleur chemin pour toi et d’agir en fonction de cela… Carl Rogers explique ça très bien, c’est ma référence principale en matière d’anti-paternalisme.

Le paternalisme est la marque de fabrique des relations adultes – enfants dans notre société (il en parle lui-même : “regarde moi dans les yeux quand tu parles et redresse toi ! cesse de macher ton chewing-gum, enlève les mains de tes poches” – je dis ça pour t’aider…). J’ai l’impression qu’il est moins fréquent d’adulte à adulte, mais je me trompe peut-être…

Je DETESTE le paternalisme !

Vive les terrains vagues 🙂

Extraits de « King Kong théorie » de Virginie Despentes

Ca devient une habitude, quand un livre me plait, je sélectionne les passages qui m’ont le plus touchés et je les publie ici. « King Kong théorie » se prête bien à ce genre d’exercice. D’abord parce certains passages m’ont particulièrement marqués : notamment un passage sur la séduction féminine, un sur la prostitution et un sur l’asexualité féminine (que j’estime aussi importante que l’asexualité masculine). Mais aussi parce que ça m’a permis de ne pas faire apparaître les « théories du complot », ou certaines explications que j’ai trouvées simplistes. Ces points négatifs ne m’empêchent pas d’être admiratif et acquis aux causes de ce « nouveau féminisme ».

Continue reading Extraits de « King Kong théorie » de Virginie Despentes

Lancement d’arbustes.net avec Michel Authier

arbustes.netLancement officiel d’arbustes.net : un site d’arbres de connaissances pour les écoles
Table ronde en présence de Michel Authier

Le 2 février 2008 à 18h00
Au 151 rue Montmartre, 75002 Paris

Après une courte démonstration du site, nous proposerons d’axer nos réflexions sur les intérêts que peuvent présenter les arbres de connaissances (dans les écoles, mais aussi dans d’autres structures)…

Prix : gratuit
Inscription : envoyez un email à Guilain Omont

Ce lancement aura lieu au sein d’un BarCamp. Si vous venez à 18h00, vous n’avez pas besoin de vous inscrire au BarCamp.

Vous pouvez participer au BarCamp dès le matin (ça vaut le coup, c’est très intéressant !) : dans ce cas, inscrivez vous au BarCamp (nous ne savons pas encore comment, nous vous le dirons dès que nous le saurons…)

Guilain Omont et Philippe Ruelen

Plus d’infos sur les arbres de connaissances
Plus d’infos sur les BarCamps
Infos de dernières minutes sur http://arbustes.net