Qui suis-je ?

Guilain OmontJ’ai 31 ans… J’habite actuellement à Berlin…

Mouais… Comment me présenter ? Quelle est mon identité ? J’ai découvert récemment la pertinence du concept d’identité. Si j’avais tendance à “rejeter” ce concept, c’est surement parce que mon identité tient à des choses assez peu communes :

Je suis un chercheur d’enthousiasme 🙂

Le plus important pour moi, c’est d’avoir de plus en plus envie de m’investir dans tout un tas d’activités – intellectuelles, relationnelles, sensorielles, sexuelles, corporelles, etc. – et de m’y faire de plus en plus plaisir !

Pour y arriver, la meilleure situation, c’est d’être libre dans des environnements stimulants. En effet, si je peux réaliser des activités à partir de là où j’en suis (quitte à ce que ces activités soient très rudimentaires), j’avance (au niveau motivations, capacités d’avoir des projets évolués à long terme, etc.) dans le domaine lié à ces activités… Je suis “capable” d’être de plus en plus enthousiaste 🙂

J’appelle ça du développement personnel, et c’est ce qui me passionne le plus. Je milite pour que la pédagogie, l’animation, etc. s’orientent dans ce sens, notamment à l’école !

Je suis un partisan des remises en question

Très peu de personnes me font envie par rapport à leur mode de vie. A mes yeux, le tableau général c’est plutôt : peu d’envies ou d’enthousiasmes, des pans entiers de la vie où c’est le désert, un manque de confiance en soi, des angoisses, le recours à des systèmes fermés et défensifs ou à des drogues…

Je m’aperçois que cette vision des choses est plutôt noire. C’est curieux. J’ai du mal à me l’expliquer. En tout cas, c’est cette vision qui me pousse à essayer d’autres voies. J’ai la certitude qu’on peut arriver à un mode de vie incomparablement plus épanouissant !

D’où me vient cette certitude ? Sans doute de certaines lectures ou rencontres. Sans doute aussi de mon optimisme par rapport à notre époque (violence relationnelle en baisse et notamment les violences conjugales, contraception, liberté de plus en plus grande vis-à-vis des contraintes sociales, potentiellement beaucoup de temps libre, possibilité énormes de coopération notamment via Internet, ouverture de plus en plus grande sur le monde et les autres idées…)

Dans ce site, je parle beaucoup des nouvelles voies que j’explore… C’est une exploration très euphorisante 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *